• Background Image

    FRACTURE TECHNOLOGIQUE : COURSE EN AVANT & ACTEURS MONDIAUX

    12 décembre 2018

12 décembre 2018
FRACTURE TECHNOLOGIQUE : COURSE EN AVANT & ACTEURS MONDIAUX

Tout le monde s’accorde à dire que le BIG DATA sera l’enjeu central de l’agriculture post 2020. Pourtant le monde agricole, dans sa définition la plus large, semble absent. En revanche, les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon), les BATX (Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi) et d’autres géants mondiaux comme AIRBUS (Farmstar et Indice de Production Fourragère, avec les satellites Sentinel 2A-2B et Sentinel 3A du programme européen Copernicus), NASA (Landsat satellites), SCHNEIDER ELECTIRC (EcoStruxure™ Industry) MICROSOFT (plateforme IoT AZURE) … investissent dans l’agriculture et s’intéressent tous à ce « nouveau » marché (c’est vrai qu’il n’a que 12 000 ans 😉).

Les enjeux (financiers, technologiques, juridiques, sociaux,…) autour de la collecte massives des données (Volume, Vélocité, Variété, Véracité) sont tellement importants qu’ils dépassent notre entendement et notre capacité à les appréhender dans leur globalité. Le risque est un fractionnement important au sein du milieu agricole.

Comment le chef d’entreprise peut-il rester un acteur majeur dans la course effrénée de la collecte des données et de leur valorisation ?

Traditionnellement, devant chaque mutation, le monde agricole a pour habitude d’évoluer doucement au rythme des prises de décision de ses organisations devenues tentaculaires (mais finalement peu à l’aise avec ces sujets). De là à dire, que nos organisations sont dépassées et sont prises de vitesse par des multinationales beaucoup plus puissantes ayant des capacités colossales d’investir sur ces sujets pour s’assurer une parfaite maîtrise donc de juteux bénéfices… Il n’y a qu’un pas ! Faire l’autruche et ignorer la mutation en cours ou déléguer aux experts tout ou partie du sujet semblent être les attitudes dominantes vis-à-vis de ces enjeux.

Une autre approche aux impacts directs et bénéfiques pour les entreprises agricoles est-elle possible ?

Le 24 janvier à Paris, le #CoFarming dégaine ses preuves et vous dévoile des solutions pour changer l’ordre établi.

Pour plus d’informations : cliquez ici !