• Background Image

    INDE / GOLD FARM : UN RÉSEAU POUR DÉVELOPPER L’AGRICULTURE

    21 septembre 2018

21 septembre 2018
INDE / GOLD FARM : UN RÉSEAU POUR DÉVELOPPER L’AGRICULTURE

2e population mondiale, 3e puissance économique mondiale, 4e puissance agricole mondiale… l’Inde collectionne les superlatifs et pourtant, 400 millions d’Indiens vivent avec moins de 1 $ par jour, 212 millions sont sous-alimentés, car l’agriculture indienne est peu productive. Les raisons ? Le morcellement des terres (1,5 ha en moyenne par agriculteur), donc la faible mécanisation, l’absence d’infrastructures (irrigation, stockage)… L’Inde est un géant agricole incapable de garantir la sécurité alimentaire de sa population. C’est pour changer cela que Karthic Ravindranath et Abhilash Thirupathy s’engagent en 2016 pour la modernisation de l’agriculture en créant tout un univers de services : Gold Farm qui comprend Honey Bee, une application pour la mise à disposition de matériels agricoles et de main d’œuvre en développant un réseau de prestataires de services agricoles.

Gold Farm est passée en 6 ans, d’une start-up de 2 personnes à une société bien établie dans le sud de l’Inde – région moins fertile – avec 100 salariés. L’objectif, comme pour Hello Tractor au Nigéria, est d’éduquer la population des petits agriculteurs indiens à une agriculture plus moderne et de leur permettre de vivre de leur activité. A l’origine, les fondateurs, Karthic Ravindranath et Abhilash Thirupathy, étaient distributeurs et installateurs de pompes à eau solaires dans le cadre d’un programme d’aide gouvernemental. C’est en allant sur le terrain qu’ils ont constaté la difficulté des petits paysans à cultiver sans matériel et alors même que la main d’œuvre partait travailler en ville. Ils créent alors la société Gold Farm pour créer un écosystème propice au développement de l’agriculture indienne. Pour les agriculteurs, propriétaires ruraux, ils mettent en place Honey Bee, une application leur permettant d’accéder à un réseau de prestataires, de gérer et suivre leurs interventions jusqu’à leur paiement (à l’heure). Pour ce faire ils s’appuient sur des entrepreneurs locaux pour créer un réseau de prestataires équipés du matériel agricole moderne nécessaire. Testée sur un territoire du sud de l’Inde, Honey Bee est vite un succès grâce au travail en étroite collaboration avec le gouvernement et les équipementiers agricoles. En quelques mois déjà 10 000 ha de terre non cultivées sont labourés, 11 centres de location de matériels sont créés et 500 agents sont recrutés.

La force de Gold Farm repose sur la communication et l’accès multicanal aux services : l’agriculteur peut en effet réserver la prestation depuis une application sur son smartphone, ou en appelant un centre d’appel, en contactant l’agent local Gold Farm ou encore en se rendant au bureau de Poste. Selon Gold Farm, le retour sur investissement des prestataires est de deux ans. A ce jour, 100 tracteurs et 150 matériels sont disponibles sur l’application et un millier d’agriculteurs utilisent Honey Bee. Pour compléter son offre, Gold Farm qui commercialise déjà des pompes d’irrigation, envisage de devenir une véritable place de marché pour le monde agricole indien où les paysans pourront commander tout ce dont ils ont besoin pour leur activité.