• Background Image

    AGRI-ECHANGE… TRAVAUX ET MATERIELS SANS SORTIE DE TRESORERIE !

    31 mai 2018

31 mai 2018
AGRI-ECHANGE… TRAVAUX ET MATERIELS SANS SORTIE DE TRESORERIE !
Agri-Echange est la première plateforme en France d’échange de services et de matériels entre agriculteurs sans sortie de trésorerie, par un système de compensation. Créée par Jean-Michel Rabiet, agriculteur depuis 1986 dans le sud de la Haute-Marne, et sa sœur Catherine, consultante en montage de projets européens, la plateforme répond au besoin de diminuer les charges de mécanisation au sein des exploitations pour faire face à la concurrence mondiale et ainsi faire en sorte qu’il reste des agriculteurs dans les villages. L’idée est de garder l’esprit d’entraide qui existe déjà dans le milieu agricole et de l’étendre, de le faciliter grâce à l’outil Internet.

 

Le fonctionnement d’Agri-Echange est simple : l’agriculteur se référence comme étant à la fois demandeur de service et pourvoyeur de service agricole. Le paiement se fait en échange de prestation ou de matériel, sans qu’il soit forcément réciproque grâce à une unité de compte interne au réseau, ce qui démultiplie les possibilités d’échanges. Les offres de service sont visibles par tous les agriculteurs inscrits.

A l’origine d’Agri-Echange, il était prévu un système de facturation payable en service compensatoire. Or, les sociétés agricoles, en particulier les GAEC, ne peuvent légalement pas faire de prestation. En attendant que la loi soit assouplie, les échanges se font selon le barème de l’entraide, toujours avec un objectif d’équilibrage financier entre le service rendu et le service reçu. L’outil Internet permet la traçabilité de chaque échange et de contrôler l’équilibre financier.

Agri-Echange fonctionne par réseau local avec une envergure nationale. La phase test a démarré dans le sud de la Haute-Marne et les départements limitrophes (Côte d’Or, Haute-Saône). Un nouveau réseau vient de voir le jour dans les Vosges, porté par le cercle d’échanges Cesam88. D’autres partenariats en cours vont permettre de faire émerger de nouveaux réseaux locaux. Pour se faire, Agri-Echange se rémunère à partir d’une adhésion annuelle et d’un pourcentage pris sur le coût de la prestation. La modularité du site permet aussi de créer des cercles d’échanges privés pour un groupe d’agriculteurs par exemple.

Vous aussi, rejoignez Agri-Echange !

0 Comments

Leave A Comment

Laisser un commentaire